Par 4 Chemins # XVII Feu

17 ème thème, et 4ème pour la série des éléments.  Et c’est semaine c’est…

DSC_0088

Ah ! Le feu !

Contrairement aux thèmes sur la Terre ou l’Air, je l’ai fait d’un seul coup, sans avoir même le temps de me rendre compte que c’était déjà fini ou presque. J’ai d’abord travaillé au couteau le gesso, fait deux trois bricoles dans ma cuisine (des poivrons rouges, pas mal pour rester dans le thème :; ) juste le temps que ça sèche, et enfin, je me suis jetée sur ma page. Il faut dire que j’ai aussi fait ça un jour de Lunes Rouges, un jour ou j’avais l’impression de bouillir comme une marmite !

Art_Journal_Element_Feu

Et bien après avoir fini, je me suis sentie apaisée. Comme si j’avais réussi à canaliser mon trop plein d’énergie dans quelque chose. Sur le résultat, rien de fantastique ou d’inédit, c’est vraiment le process qui m’a procuré du plaisir, qui m’a débranché le cerveau pour un court instant.

Ce feu est assez sombre. Sans doutes parce que pour moi passer à l’action est toujours quelque chose de délicat. Me lâcher aussi. Je fais partie des personnes qui organisent, prévoient, et restent en retrait. Peur de me brûler ? Sans doute. Ce feu a un côté sauvage, celui des fêtes nocturnes, c’est le feu qui éclaire le côté sombre l’espace d’un instant. C’est le feu qui déforme les ombres sur les visages. C’est le feu de l’instinct, mais de l’instinct dans l’action. Pour la première fois je ressens en moi la très fine différence entre instinct et intuition. Et si justement je le laissais un peu vivre cet instinct? Si je lui faisait un peu de place ?

Par 4 Chemins, un teasing créatif et aussi méditatif pour moi, quelques infos par là…

55516963_p

Semaine 1 – Retrouver le Sentiment de sécurité – Part IV

Je vais sauter quelques exercices je pense… C’est qu’un emploi du temps, ce n’est pas extensible.Donc je zape la lettre… Quoi que! C’est presque tentant !

Exercice 4 : Voyage dans le temps : une histoire d’horreur !

Une autre qui est assez amusante, c’est au CP cette fois-ci. J’étais plutôt une bonne élève, attentive et pas chahuteuse, du coup, je ne faisais que très peu de fautes lors des exercices. Voir même, je n’ai pas fait de fautes pendant des mois. Mais quand je regardais les cahiers de mes petits camarades lors des corrections, je trouvais que c’était vraiment joli toutes ces couleurs, en plus des stylos bleus, eux ils pouvaient réécrire au stylo vert, et la maîtresse leur mettait bien plus de rouge qu’à moi. Je trouvais ça tellement joli, tellement joli toutes ces couleurs, qu’un jour j’ai fait exprès de ne pas recopier ce qui était au tableau. A mon avis, ça devait être un peu gros ! Je me suis fait capter direct, l’instit a pris ça pour de la rébellion, alors que moi, tout ce qui me plaisait, c’était ce bleu, ce vert, ce rouge…

Enfin, ça c’était au temps du CP, ensuite, la langue française m’a offert suffisamment d’occasions de l’utiliser mon stylo vert…

Et pour exorciser ma première “histoire d’horreur” comme les appelle Julia Cameron, j’ai fait ça :

Histoire_d_horreur

Un pré ET un immeuble! Et du texte aussi… Enfin, on  y va mollo quand même sur le texte. Une fois fini, j’ai même trouvé que ça méritait bien un petit cadre – moi qui met si peu souvent mes toiles en valeur.

Par 4 Chemins # VII – Lumière

A l’heure ou sort ce message je suis déjà bien loin de mon écran… Le thème de la lumière. Pas facile non plus.

1ère étape : le fond

J’ai commencé par du doré, puis j’ai eut envie de mettre du noir que l’on verrait par transparence. J’ai donc presque tout recouvert de noir, par touches. Ensuite j’ai remis du blanc, puis encore du doré. Au toucher, c’est agréablement surprenant, on sent comme une trame de tissus.

P4C_7_Lumi_re_Sofiah

Ce que j’ai aimé dans ce thème, c’est le processus créatif. De la lumière au départ, puis du sombre, puis de nouveau de la lumière, du clair et du blanc.

[ edit du 26 juillet ]

Je ne complête qu’aujourd’hui avec quelques images de ma page terminée pour cause de connections lentes et de plantages en tous genres…
La suite de cette page, faite en deux fois, et laissée de côté quelques jours parceque je ne savais que mettre sur ce joli fond qui quelque part dans mon esprit aurrait presque pu se suffire à lui-même. Et puis en méditant, je me suis aussi rendu compte que cette lumière peut être partout, qu’elle est moi, en moi, qu’elle émane de moi, tout autant que je suis moi aussi cette lumière.

Lumiere

J’aime assez ce résultat, pas facile à prendre en photo bien sur, ces différentes teintes de doré, des aspérités, des superpositions…

Lumiere_flash

J’hésite toujours, des cheveux ou pas… pour le moment, c’est resté tel quel. Moi qui aime tant les cheveux, cette fois-ci en regardant de plus loin, j’ai trouvé que ce corps se suffisait à lui-même…

Lumiere_corps

Par contre quelques lettres se sont glissées discrêtement et presque malgré moi. J’ai du mal à mettre des mots sur les choses. J’aime justement souvent que les images soient seules pour que le conscient ne s’emballe pas trop, pour me détacher de mon côté cérébral qui a tendance à être dominant chez moi.

lumiere_Luz

Mais je vois bien que parfois la brutalité des mots, leur côté direct peut aussi permettre de rendre les choses plus concrêtes, de s’y confronter de façon plus directe.

Par 4 Chemins c’est quoi ? C’est par ici…

Logo

Par 4 Chemins # IV – Rêve

Quel merveilleux thème pour le teasing créatif de cette semaine, le RÊVE !
Et bien pour celui-ci je me suis jetée sur mon Art Journal mardi dernier au réveil, sur un fond bleu que j’avais fait il y a quelques temps ( j’avais de la peinture en trop ). Et c’est dans cet état semi-vaseux mais tellement plaisant que j’ai fait ça :

P4C_A_Reve_Sofiah_1

Ce que j’ai cherché à représenter :

Rien du tout en particulier, mais plutôt ce brouillard vaporeux dans lequel je me trouve parfois au matin, entre les bribes de souvenirs qui me restent, les images floues, les vagues impressions. J’aime noter mes rêves, et c’est un peu ce que j’ai représenté en dernier par les lignes manuscrites. J’ai cherché à laisser couler les couleurs entre elles, comme le voile entre les mondes qui n’est pas une limite si nette que cela. Les cercles symbolisent aussi les rêves que j’envoie consciemment à l’Univers. Rêves, vœux, souhaits, il suffit de les mettre dans une jolie bulle de lumière et de les envoyer ( voir les Techniques de visualisation créatrice de Shakti Gawain )

P4C_4_Reve_Sofiah_3

J’ai utilisé principalement de l’acrylique, des couleurs métallisées et du blanc, quelques paillettes aussi. Et forcément, c’est pas facile à prendre en photo.

Finalement :

Non fait exprès, mon monde du Rêve est clairement très aquatique, le monde des émotions, ces émotions qui comme des bulles remontent parfois à la surface. Je pense que j’aurais voulu représenter un monde aérien, et au final il est plutôt dense, sombre même. En même temps, il ça ressemble aussi beaucoup à la mer. Avec ses couleurs qui changent à chaque instant. La mer. C’est merveilleux de vivre en regardant la mer presque à chaque instant du jour, et c’est là aussi où le rêve rejoint la réalité, ma réalité.

P4C_4_Reve_Sofiah_2

Et à quoi rêvent les autres ?

4_Reve_Nolwenn_234x300 P4C_04_R_ve02small

Pour rejoindre cette belle aventure créative, c’est chez Nolwenn que ça se passe :

Par4Chemins_LogoFR

%d bloggers like this: