Par 4 Chemins # XVII Feu

17 ème thème, et 4ème pour la série des éléments.  Et c’est semaine c’est…

DSC_0088

Ah ! Le feu !

Contrairement aux thèmes sur la Terre ou l’Air, je l’ai fait d’un seul coup, sans avoir même le temps de me rendre compte que c’était déjà fini ou presque. J’ai d’abord travaillé au couteau le gesso, fait deux trois bricoles dans ma cuisine (des poivrons rouges, pas mal pour rester dans le thème :; ) juste le temps que ça sèche, et enfin, je me suis jetée sur ma page. Il faut dire que j’ai aussi fait ça un jour de Lunes Rouges, un jour ou j’avais l’impression de bouillir comme une marmite !

Art_Journal_Element_Feu

Et bien après avoir fini, je me suis sentie apaisée. Comme si j’avais réussi à canaliser mon trop plein d’énergie dans quelque chose. Sur le résultat, rien de fantastique ou d’inédit, c’est vraiment le process qui m’a procuré du plaisir, qui m’a débranché le cerveau pour un court instant.

Ce feu est assez sombre. Sans doutes parce que pour moi passer à l’action est toujours quelque chose de délicat. Me lâcher aussi. Je fais partie des personnes qui organisent, prévoient, et restent en retrait. Peur de me brûler ? Sans doute. Ce feu a un côté sauvage, celui des fêtes nocturnes, c’est le feu qui éclaire le côté sombre l’espace d’un instant. C’est le feu qui déforme les ombres sur les visages. C’est le feu de l’instinct, mais de l’instinct dans l’action. Pour la première fois je ressens en moi la très fine différence entre instinct et intuition. Et si justement je le laissais un peu vivre cet instinct? Si je lui faisait un peu de place ?

Par 4 Chemins, un teasing créatif et aussi méditatif pour moi, quelques infos par là…

55516963_p

Pleine Lune

Pastels_Pleine_Lune

Une pleine Lune qui approche et qui m’inspire comme rarement… Mes Lunes Rouges y sont sans doute aussi pour quelque chose dans toute cette énergie créative.

Lunes_Rouges_Avril_01 Lunes_Rouges_Avril_02

Est-ce un hasard si une fois de plus alors que la roue de l’année tourne d’un cran je serais hors de chez moi ? C’est décidément presque devenu une routine de célébrer au détour d’un chemin ou d’un rocher avec les moyens du bord, de ne pas pouvoir célébrer chez moi, où je pourrais sortir plein de bougies et d’encens, une belle nappe d’autel. En étant ainsi obligée de rester simple et minimaliste, je laisse aussi plus de place au ressenti, au moment, aux signes. Dans le fond ça me convient plutôt.

Que votre Beltan soit plein d’amour et de passion ! Que ses feux éclairent votre vie, votre âme et votre chemin !

%d bloggers like this: