Par 4 Chemins # II – Chemin

Deuxième semaine, et un beau thème, celui de du Chemin, qui chez moi, et je suppose que je ne suis pas la seule, résonne avec la Guérison de la semaine dernière.

Par4Chemins_LogoFR

Et à quoi mène-t-il mon Chemin ? J’ai fait le tracé en début de semaine dernière. J’ai tout de suite eut cette image d’un chemin qui serpente, et qui monte vers une colline. Au début j’ai essayé de placer un petit temple sur le sommet de cette colline, mais l’Arbre est vite revenu. Sans doute aussi parceque c’est un de mes thèmes de méditation du moment.

4_Chemins_2_Chemin_Sofiah_2

Technique & Commentaires
J’avais envie de faire les contours à la peinture 3D, le chemin et la colline sont argentés, le soleil et l’arbre, dorés. Et j’ai laissé séché. Seulement voilà, est-ce la chaleur ? Toujours est-il que mes traits se sont retrouvés collés à la page en face. Opération plus que délicate pour décoller tout ça, et qui a laissé des traces intéressantes. Et oui, le chemin, même s’il me mène là ou je voulais aller n’est pas aussi droit que je le voudrais parfois. Il se dérobe à moi parfois.

Pour la couleur de la colline, je voulais utiliser les couleurs du chakra du cœur, du rose et du vert, et je suis assez contente du résultat, même si techniquement ce n’était pas facile de faire vite, il reste quelques traces de crayon aquarelle, mais je trouve que les couleurs se juxtaposent bien globalement. Parceque pour moi ce Chemin, celui de ma vie ne peut qu’être relié à l’Amour universel.

Je voulais aussi que le soleil, la source fasse partie de tout le reste. Qu’elle soit le chemin et la destination du chemin – ouh la, je sais pas si c’est très clair tout ça ! Le bleu du ciel, c’est une base d’aquarelle, puis plusieurs couches de bleu métallisé très très diluée.

Et ?
Après coup, je trouve que ce chemin couleur arc-en ciel ressemble vraiment beaucoup à une rivière, même les petits galets au milieu. Et de plus en plus, c’est ainsi que je vois les choses : suivre le courant. Même si parfois on ne voit plus où passe le Chemin, s’il semble caché, il faut avancer.

Et en bas à droite, c’est quoi cette petite trace ? Non pas une signature. C’est la couleur orange du thème guérison qui était passé derrière…. Mais en lisant Aegiale, je me dis que peut-être il faudra un jour penser à signer ? Pas encore. Mais bientôt.

Et sinon je suis très heureuse que mon cher et tendre ai aussi aimé, il l’a trouvée “biblique” cette colline !

Et les autres chemins ?

2_Chemin_Camille2_Chemin_NolwennP4C_02_Chemin

Advertisements

Par 4 Chemins # I – Guérison

J’ai répondu à l’appel de Nolwenn et à sa bonne idée de créer une page par semaine sur une thème.

Thème de cette semaine: La Guérison. La guérison, Se Guérir, Mettre les autres sur la voix de la Guérison

Par4Chemins_LogoFR

Processus de création

Comme j’avais peu de temps devant moi, les crayons aquarellables se sont imposés… Parce que c’est simple et rapide, et que surement aussi la Guérison est un processus bien plus simple qu’on ne le pense. Même si cette simplicité est si difficile à découvrir. J’ai fait la première partie, c’est à dire celle du dessous, l’Arbre dans la Terre, dimanche soir, avec toutes les couleurs. La guérison physique est pour moi liée à l’utilisation des plantes, et d’une manière générale des remèdes qu’offre la nature. Elle est aussi associée à l’harmonie avec l’univers. Guérir, c’est pour moi être en harmonie avec le monde qui nous entoure, mais aussi avec ses énergies. C’est suivre le rythme des saisons, se reposer quand les jours sont court et sombres, profiter du soleil lorsqu’il est là, se régaler des trésors de fruits et de légumes qu’offre Dame Nature… J’ai aquarellé ce dessin lundi matin, mais il y manquait quelque chose.

4_Chemins_1_Guerison_Sofiah_1

J’ai donc rajouté la spirale, la guérison se fait toujours sur plusieurs plans, le corps n’est que le reflet de la richesse des autres plans. Je crois vraiment que la plupart des maladies que nous développons viennent d’une rupture de cette harmonie. Guérir profondément, c’est peut-être aussi se mettre en résonance avec les énergies de l’Univers. Ne faire plus qu’un avec « le grand tout ». Apprendre à travers le chemin de la guérison. Au final, le résultat est à la fois, je trouve, un peu celtique et un peu indien ! Et je trouve aussi que cette spirale ressemble assez à un œil. Je crois que chez moi mes capacités de guérison passent vraiment beaucoup plus par la visualisation que par les mains, même si je n’ai pas encore trouvé le déclic pour que tout cela fonctionne.

4_Chemins_1_Guerison_Sofiah_2

Pour la Spirale, j’ai utilise des crayons aquarellables pour la base, puis de la peinture acrylique métallisée par dessus, quelques détails au crayon pébéo doré, quelques paillettes et du vernis pour la magie, ha, ben oui, dans le processus de guérison, le décorum compte aussi

C’est la première fois que je fais quelque chose avec une double page en cache, mais ça me donne plein d’idées ! C’était le but, non ? Je suis donc assez contente du résultat. C’est encore assez bidouillage à mon goût, il faut que je trouve du gesso, parce même si la page de base est très épaisse, celle que j’ai rajouté en cache ne l’était pas assez. J’attend vos commentaires, conseils et autres analyses.

Maintenant, il ne me reste plus qu’à me connecter à cette magie qui est la source de la guérison…

L’Arbre de Gaïa

Au départ, je voulais faire un dessin… pour faire un dessin! Il n’y a pas que la symbolique qui m’intéresse dans le fait de peindre et de dessiner. Je me dis aussi que j’aimerais bien faire des “vrais tableaux”

Et j’avais d’ailleurs en tête quelque chose d’assez précis: je voulais faire une sorte de paysage très dépouillé, très gris, très zen. Avec juste un ou deux éléments. Et voilà que mon crayon s’emballe!

WIP_Tree

Du coup, je l’ai laissé de côté quelques jours, non sans avoir gribouillé un peu de texte pour expliquer ce que je voulais faire au départ.

100_8366

Ce dessin m’a vraiment intriguée, interrogée, inspirée.
Ces longues racines qui ressemblent à des veines, des rameaux, des branches… Comme si l’essentiel était sou la surface. Toujours ce besoin d’enracinement récurant. Besoin de sécurité aussi.
L’Arbre, centre de mon moi, là encore ce n’était pas prémédité, et le résultat n’en est que plus parlant. Malgré ses longues racines, cet arbre peine à se développer dans le monde du milieu. Quelques rares feuilles, ni fleurs, ni fruits. Et pourtant, l’Air semble pur, il n’y a aucune raison. Malgré tout, des bourgeons (là encore ce n’était pas prémédité) commencent à s’ouvrir de part et d’autre.
Au sommet la Terre qui émerge telle un fui pas encore mûr.
Qui se tient au cœur du tronc de l’Arbre? L’Âme de l’Arbre, Gaïa?

Pendant des années, j’ai vécu dans la croyance que je ne savais pas utiliser les couleurs. depuis quelques temps, je les utilise avec frénésie. Il faut dire que petite, évidement, je n’avais pas souvent le droit de sortir des couleurs – au risque de “tout salir”!!!

A une autre échelle, tout cela reflète aussi mes préoccupations du moment concernant l’environnement. Voilà plus de 15 ans que j’ai toujours fait attention à ce que j’achetais, préférant le bio à l’époque ou c’était encore totalement inconnu, les produits écologiques. Essayant des choses, recyclant. mais depuis mon déménagement, j’ai du mal à m’y retrouver. Une grande ville ce n’est vraiment pas aussi facile, surtout dans un pays ou justement, j’ai l’impression de me retrouver 15 ans en arrière. Après des semaines de recherche, je viens enfin de trouver une façon de me faire livrer non seulement des légumes bio, mais aussi d’autres produits de base, comme les œufs, la farine.

Une fois de plus, je suis bluffée par la façon dont ces dessins me parlent!

%d bloggers like this: