Un gilet Islandais

Il est encore temps pour porter un petit gilet an laine, non ? Mais quelle laine surtout ! Un bouclé tout doux et tout moelleux, et chaud… Quand je l’ai trouvée, je ne savais pas encore ce que j’en ferais, et ce modèle, Peysufatapeysa (j’ai fait un copié/collé, impossible de me mettre son nom imprononçable dans la tête/les doigts), ce modèle donc était dans ma liste de projets en attente depuis des lustres. Plus d’un an en tous cas. Je me suis dit que pour un modèle à steeker, ce beau fil avec des fibres super longues et bouclées serait idéal, la jauge correspondait, il y avait plus qu’à s’y mettre.

 

Peysufatapeysa lopi tricoteuse d'islande

Peysufatapeysa

 

Le modèle est inspiré du costume féminin islandais du 18ème siècle (dixit sa créatrice), et ce qui m’avait plus ce sont les espèces de “volants” en bas des manches et du corps.

 

Peysufatapeysa lopi tricoteuse d'islande

Un vrai tricot de princesse

 

J’ai fait la taille M, explications assez claires à condition de bien lire toutle patron avant. Je trouve que la taille est bien ajustée, ni trop peu ni trop, juste ce qu’il faut.le modèle se tricote depuis le bas, en allers-retours tout d’abord, puis en rond, et on coupe avant de faire les finitions.

 

Peysufatapeysa lopi tricoteuse d'islande

Même de dos

 

Côté finitions, autant mon Brynja m’avait paru interminable, des semaines avant de me mettre aux finitions, autant pour celui-ci, je les ai faites dans la foulée. Sans doutes parce que je m’y attendait. Donc, le steek, même plus peur, comme quoi, il suffisait de s’y mettre.

Souvent dans les modèles qui se tricotent depuis le bas, ce que je déteste c’est la phase du grafting (la cou

ture au niveau des aisselles, sensée être invisible). Il y a toujours un moment ou j’oublie une boucle, je comprend bien le principe, mais au moment de le faire, c’est jamais très propre

, ça a même tendance à gâcher les finitions de mes tricots. J’ai donc testé autre chose, j’ai rabattues ensemble ces fameuses mailles avec la technique à 3 aiguilles.

 

Et pour me motiver en me disant que je n’aurais pas toutes ces finitions à faire après, je l’ai fait au moment ou j’ai placé les manches et le corps sur la même aiguilles circulaire, sur l’envers du travail. Le résultat, en dehors d’être bon pour mon moral, est aussi relativement propre, mais encore perfectible. Après ce “bind off” (oui, quel peut bien être le substantif en français ? rabattage ? le mot existe, mais un peu barbare), donc après cette manip, il reste encore les petites mailles que l’on fait habituellement de part et d’autre du grafting, et qu’il faut aussi faire ici pour combler les petits trous. Mais là aussi, je pense que ma technique est perfectible. C’est toujours une espèce de bidouille, que je ne trouve pas très propre. Si quelqu’un à des pistes, des sites ou des livres, je suis preneuse.

Je regrette un peu de ne pas avoir fait la partie du corps volantée un peu plus longue, elle ne rend pas tout à fait comme sur le modèle, et je pense que ça collerait mieux à ma silhouette. Si je le refais je pourrais peut-être aussi ajuster un peu plus le col. Mais pour le reste, j’adore !

 

Peysufatapeysa lopi tricoteuse d'islande

Volants

 

Modèle Peysufatapeysa de Margrét Linda Gunnlaugsdóttir

About Sofiah
What is not there may become true and real if you put yout energy into it.

8 Responses to Un gilet Islandais

  1. noko says:

    Ssssssplendide !
    Je me souviens du jour ou on est aller chercher cette laine toute douce et bouclé, tu va pouvoir flâner dans les rues d’Istambul avec ton joli gilet! Pourquoi pas aller manger une ou 2 moules farcies près des bateaux de croisières? Ou encore aller déguster un bon jus d’orange.
    La couleur est super belle, et avec la lumière on dirait qu’elle s’amuse à change. Tantot plus noir, tantôt plus rouge …
    J’aime beaucoup le bout de tes manches, j’aime ce côté un peu venu d’ailleurs (islandais donc?)

    Bonne journée ma tricoteuse préférée!

    • Sofiah says:

      Mais oui, quand je le porte, figure toi que je pense aussi au jour ou on l’a achetée ensemble ! Ouh la, j’ai presque la petite larme au coin de l’œil !

      Oui, ce fil bicolore a un effet un peu “moiré” vraiment réussi, et en plus il m’en reste, je pourrais faire un ou deux petits accessoires. Voir même retourner à la boutique… voir les autres couleurs ? Hum…

  2. Cataiguilles says:

    Il est vraiment très chouette ce gilet ! J’admire d’autant plus que la laine bouclée, ce n’est pas toujours facile à tricoter. Quant aux steeks, moi j’ai décidé que j’étais encore trop petite !
    Toutes mes félicitations donc.

    • Sofiah says:

      Trop petite ? C’est vrai que le jour ou je me suis enfin lancée j’ai eut l’impression de passer un cap, genre permis de conduire ou examen !

  3. Ton gilet te va à ravir ! et ton choix de laine le rend vraiment très très original ! Pas trop dure à tricoter la laine bouclée ? Moi, j’ai abandonné après ma dernière expérience : j’ai du faire une pause crochet tricot de plusieurs jours tellement j’avais peiné avec les aiguilles😉
    Merci pour tes infos sur ta méthode, je n’en suis pas encore là avec mon BRinja mais je conserve précieusement en mémoire ton article.
    Bonne soirée !!

    • Sofiah says:

      Je crois que je dois avoir de la chance avec ma laine bouclée, parce qu’elle est aussi très souple, donc très facile à tricoter, c’est bien pour ça que je l’ai terminé en un rien de temps.

      Et……… moi aussi un de ces jours j’aurais le mien de Brynja (oui, l’autre était pour ma petite soeur…)

      Bonne fin de soirée à toi !

  4. annette says:

    Bravo, il est superbe ! Depuis le temps que je lorgne sur ce modèle sans oser me lancer à cause de la Plottlopi (que j’ai peur de tricoter), là, je vois que le steek marche avec d’autres laines, je vais peut-être me lancer ?
    En tous cas, c’est vraiment très très joli…

    • Sofiah says:

      Oui, je pense que le steek peut marcher avec d’autres laines, mais je pense qu’il faut que ce soient des laines soit assez brut, soit avec des poils assez longs, qui accrochent si tu vois ce que je veux dire.
      Moi j’ai adoré ce modèle, plus peur du steek, et j’espère avoir le temps d’en refaire un pour ma petite soeur avant que les beaux jours ne soient là.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: