Semaine 3 – Retrouver un Sentiment de Puissance – Bilan

Les pages du matin…

Ouh… pour la première fois depuis longtemps, j’ai sauté deux jours de suite. Pourquoi ? La première fois, je me suis levée trop tard. J’aurais pu les faire les soir, ça m’arrive parfois. Mais là, ça m’a un peu j’avoue découragée. Les vieux démons sont revenus au triple galop. “Quoi ? Tu n’as pas fait tes pages ? Pfff! Tu vois, aucune constance, et bla, bla, bla…”. Alors que bon, pas de quoi en faire toute une histoire.

Le rendez-vous avec l’artiste

Une site d’ateliers d’artistes, des choses très variées, de la peinture avec les doigts, du collage, un atelier qui donne des cours pour faire ceci :

DSC_0041Si, si, c’est moi qui l’ai fait, et c’est pas très compliqué… mais il faut un peu de matériel que je n’ai pas pour le faire à la maison

Bref, tout un tas de nouvelles idées créatives germent dans mon esprit ! J’ai découvert plein de choses, et d’endroit, même si l’organisation laissait clairement à désirer ce qui fait que je ne me suis pas rendu à la deuxième visite prévue dans d’autres ateliers.

Bilan de la semaine 3
Je suis malgré tout très heureuse de ma constance… Et des résultats qu’elle peut produire. J’ai recommencé à composer des airs, ce qui ne m’était pas arrivé depuis quelques mois.
Ça me fait un bien fou de me mettre à mes pages le matin, mais aussi de relire des passages du bouquin, des notes que je prend au passage, de passer en revue les exercices que j’ai faits. J’ai l’impression de m’occuper enfin de ce qui compte vraiment : moi et ma vie.
J’ai commencé la lecture de la semaine 4, en survolant. Je sais que certaines personnes n’aiment pas ce genre de méthodes, que suivre semaines après semaines un programme leur paraît fastidieux. Moi c’est plutôt le contraire. ce côté scolaire me rassure, me donne un cadre. J’ai l’impression d’avancer, pas seulement dans le programme, mais au fil des pages.
Je me plaît aussi souvent à dire que chaque système à une logique, et qu’avant de me faire une opinion, j’aime bien aller jusqu’au bout, tout essayer.

Après tout qu’ai-je à perdre ? Du temps ? Oui, certes. Il ne suffit jamais. Mais rien de tel que de faire des choix pour voir les choses se mettre en place. Et moi je vois bien que les choses se mettent en place. Et ce temps, et bien justement, il me plaît de me payer le luxe de le consacrer à ma propre évolution et à mon voyage créatif.

About Sofiah
What is not there may become true and real if you put yout energy into it.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: