Eloge de la Simplicité

Voilà pas mal de temps que j’utilise les plantes pour me soigner ou aller mieux. Ou moins mal, c’est selon. Mes premières cueillettes remontent à l’âge de moins de 10 ans, dans le jardin de ma grand-mère : menthes, camomille, tilleul, fleurs et feuilles d’oranger, origan, laurier, thym et autre basilics. J’adorais la douceur de ces tisanes de plantes fraîches.

Par la suite en découvrant les livres de Maria Treben chez la première personne qui m’a initiée à la fabrication des onguents, je me suis transformée en jeune loup fou dans la bergerie. J’ai donc eut une assez longue période de « beaucoup », « plein », « trop ». C’est-à-dire rarement une tisane avec moins de 5 plantes. Idem pour les concentrés et les crèmes.

Est-ce la sagesse des années qui passent ? Je recherche de plus en plus une certaine simplicité dans tout ce que je fais. Une certaine forme de pureté même.

En me levant ce matin, j’ai bien senti ma gorge me faire mal. Les nuits sur le balcon sont parfois fraîches. Il y a peu j’aurais fait un savant et compliqué mélange. Il y a des tas de plantes que l’on peut utiliser pour un petit mal de gorge. Aujourd’hui je me suis contenté de quelques feuilles de pousses de ronce, d’une fleur de camomille, et d’un peu de miel. Et c’est aussi efficace que simple et bon.

 

une_tasse_de_tisane_toute_simple

Peut-être ai-je tout simplement plus confiance. Moins besoin d’en faire trop.

About Sofiah
What is not there may become true and real if you put yout energy into it.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: